Le voyage cathartique de Mauvais Œil à Constantine

« Un jour j’irai à Constantine ». La promesse est dite à main levée, et elle sera tenue. Pour illustrer son premier single, le duo Mauvais Œil a pris la route de Constantine, cette ville du nord de l’Algérie chargée d’histoire et de patrimoine. Sous un soleil de plomb et un ciel sans nuage, Constantine est éclatante et contraste avec le contexte de cette chanson de deuil et de désespoir.

En prolongement de leur musique méditerranéenne d’un nouveau genre, quelque part entre coldwave, saz traditionnel, et sonorités psychédéliques, la photographie du clip – orchestrée par le groupe et Gaïa Rasnova – est une véritable poésie visuelle qui mêle les multiples influences de Sarah et Alexis. On y retrouve tant le fantastique coloré et mystique de Dario Argento que les expérimentations de Kenneth Anger, qui subliment en images ce voyage cathartique et de résilience.

Le premier EP de Mauvais Œil Nuits de velours sortira le 24 mai chez Entreprise, et le duo sera en concert le 18 avril aux Inouïs du Printemps de Bourges.

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  • 75
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    77
    Partages
More from Juliette Bitauld

Rituel : le festival défricheur qui redonne à Rennes son esprit underground

L’année dernière, deux Rennais lançaient la première édition de ce qui est...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.