Manifesto XXI expose Niki Neuts au Shakirail

Niki_Neuts_1_expo_manifesto21
©Niki Neuts

Pour sa première exposition, Manifesto XXI invite Niki Neuts au Shakirail, artist run-space géré par le collectif Curry Vavart. Artiste étonnante, passionnante et passionnée, elle fait feu de tout bois…  Son travail sera exposé du 24 novembre au 3 décembre. Collection est une plongée dans l’univers de l’artiste, un rassemblement d’œuvres intimes et universelles, comme des rêves et des monstres imaginaires qui hantent tout à chacun. Portrait du personnage en donnant la parole à l’artiste.

Niki_Neuts_7_expo_manifesto21
©Niki Neuts

Tu crées à partir de matières diverses et de différents domaines (peinture, sculpture, installation, même photo et vidéo). Peux-tu nous en parler ?

Peu importe les matières et les médiums du moment, que je les travaille longtemps ou non. Contrairement à du recyclage, je préfère créer mes matières, les faire vieillir, les abîmer pour mieux les faire revivre, les fatiguer en somme. Elles deviennent alors vraiment personnelles et uniques.

Niki_Neuts_2_expo_manifesto21
©Niki Neuts

Tu as une pâte reconnaissable grâce à ton usage du noir et blanc. Comment en es-tu arrivée là ? Comment as-tu trouvé ton style ? 

Mon enfance y est pour beaucoup. Contexte peu habituel mais tellement jouissif quand j’y repense, car j’ai grandi dans un cimetière jusqu’à l’âge de dix ans. Mes grands parents m’ont élevée et mon grand-père en était le gardien. Tout mon univers en est issu. Toutes les collections que je crée sont issues des assemblages que je fabriquais petite… Le noir et le blanc étaient déjà très présents d’ailleurs.

Niki_Neuts_5_expo_manifesto21
©Niki Neuts

Curieusement j’ai beaucoup travaillé la couleur pour en arriver où j’en suis. L’interrogation était toujours portée sur l’expression et l’émotion, le mouvement. Puis le geste a fini par exprimer plus que la couleur, la ligne noire dure ou souple m’a plus convaincue car elle exprime sans fioriture, on va directement à l’essentiel. Ensuite est venue la  matière. Lorsque je suis partie en Chine en résidence, j’ai pu travailler pleinement l’encre sur différents supports y compris la porcelaine.
Depuis je développe mon univers sans me soucier d’autre chose, pour de futures grandes installations, toujours plus personnelles. Les choses que j’ai à dire prennent des dimensions surprenantes.

Niki_Neuts_4_expo_manifesto21
©Niki Neuts

C’est quoi une vie d’artiste pour toi en 2017 ? 

Une vie d’artiste pour moi c’est une possession, un état d’être. Le plus dur ce sont les moyens d’arriver à faire comprendre que l’on peut apporter beaucoup tout en étant femme et autodidacte.

Niki_Neuts_3_expo_manifesto21
©Niki Neuts

Quel est ton plus grand rêve ? 

Mon plus grand rêve est d’envahir des espaces, avec respect et folie. Je suis passionnée par les lieux chargés de mémoire, d’histoire, la biologie, et certains lieux me font chavirer… J’ai envie de les envahir pour mettre un lien entre passé, présent et avenir… Plus qu’un rêve je pense que cela est mon futur.

Vernissage le 23 novembre à partir de 18h au Shakirail (72 rue Riquet 75018 Paris).

Evènement Facebook

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Elora Weill-Engerer

Pop collection : le bric-à-brac incroyable de Pascal Saumade

La collection hybride de Pascal Saumade déploie ses mutants à la galerie...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *