Lecture en cours
Entrez dans la transe de MALADE[S]
Malades x Manifesto XXI

Le duo rennais dévoilait fin avril leur premier album Toute chose visible sur le label Salamah Productions. Hypnotique, mélancolique ou encore transcendante, leur musique progressive mêlant électro, post-rock, trip-hop, techno ou klezmer, nous invite à une danse inconsciente.

MALADE[S], c’est la rencontre, il y a quelques années, entre Tanguy Moaligou et Louise Goupil à Rennes. L’un est guitariste autodidacte passionné d’électro, l’autre est issue de formation académique classique naviguant entre piano et clarinette. Ce doux mélange à donner naissance à Toute chose visible premier album composé de six titres envoûtants. Une musique quasi-instrumentale, voire même cinématographique, où l’on se laisse guider au gré des complaintes raisonnantes d’une clarinette, soutenue par une guitare agitée.

« Toute chose visible, cache autre chose de visible », les mots de Magritte, célèbre artiste du courant surréaliste, planent dans le premier morceau qui ouvre l’album. Malgré un titre explicite, MALADE[S] ne cesse de dissimuler des samples intrigants dans sa musique, empruntés à des personnalités. C’est comme ça que l’on peut également entendre dans le titre engagé « Struggle », les voix de Noam Chomsky, linguiste reconnu comme une des figures intellectuelles contemporaines majeures, et Andrea Gibson, poète américain militante des causes LGBT. Un air de techno sur ce morceau qui souligne très bien un sentiment d’oppression et qui se termine magistralement sur une fin possédante et effrénée.

Le duo signe un premier album d’une particularité singulière et pointue, baignant une musique électro intelligente dans une musique plus traditionnelle, qui se répondent et nous transportent dans une transe cosmique. C’est un disque sombre et profond, avec comme sujets principaux la fatalité, le deuil, ou encore l’oppression. Malgré cette noirceur bien présente, MALADE[S] réussit à nous guider vers une exaltation dansante.

Voir Aussi

/ MALADE[S] sera en concert à Montreuil le 29 juin à La Parole Errante. /

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut