L’Impératrice signe un clip kitsh et loufoque as fuck pour « Matahari »

L'impératrice - "Matahari" © Julia & Vincent

L’Impératrice nous avait déjà habitués à son univers surréaliste au travers de clips décalés et colorés. Pour le discotubesque « Matahari » extrait de l’album éponyme à venir, la règle n’a pas été dérogée.

Un détective vient perturber l’ambiance caliente à l’intérieur d’une limousine. Une vitre est baissée, une photo est tendue, une larme est versée, et commence la recherche d’un troisième personnage à la coiffure démesurée. Entre ces trois protagonistes, des liaisons amoureuses, mais surtout dangereuses. Au rythme des trompettes et des percussions effrénées, les événements s’enchaînent et se fondent dans de nombreux flashbacks : des poignets sont menottés, un coup de feu est tiré, la vengeance est enfin prise. Et au milieu de ce tout ce bazar compliqué, la danse, omniprésente et contagieuse, vient donner sa dose de fun à cette histoire de cœur tragique.

A la réalisation, on reconnait immédiatement l’esthétique de Julia & Vincent qui nous avait déjà tapé dans l’œil pour les clips de Myth Syzer. Ici, on retrouve le même filtre vaporeux et scintillant qui sied à merveille à l’esprit disco et paillettes du morceau.

Matahari de L’Impératrice sort le 2 mars prochain chez microqlima, et le groupe présentera l’album en live les 3 et 4 avril prochain au Casino de Paris.

Spread the love !
More from Juliette Bitauld

Soleil Vert, trio mélancolique

Au cinéma, on connaissait déjà le Soleil vert prophétique de Richard Fleischer,...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.