L’exposition inaugurale de la galerie Hors-cadre

© Hors-cadre. Lionel Sabatté, Le voile percé, 2015, huile sur toile, 230 x 300 cm

Nouvelle venue dans le paysage des galeries parisiennes, Hors-cadre lance les hostilités cette semaine. Du 9 au 11 février, son exposition inaugurale dévoile une sélection de treize artistes issus de la scène contemporaine française.

© Hors-cadre. Léa Barbazanges, Enregistrements, photosensibles, 2013, tirage argentique sur papier baryté réalisé par camera obscura, 80 x 80 cm

Un des points de convergence de ces univers artistiques se trouve dans l’attention portée au processus et à la plasticité de l’image. Des accumulations fragiles de Léa Barbazanges aux soudures brutes de Nelson Pernisco, des paysages photographiques de Juliette-Andréa Elie aux corps misérables de Hugo Servanin, la matière révèle ses secrets. Qu’elle prenne la forme d’une résistance critique ou d’une nouvelle mystique, la dimension exploratoire de l’art est réaffirmée.

© Hors-cadre. Hugo Servanin, Géant #7, 2017, acier, plâtre, PCV souple et eau, 200 x 60 x 60 cm

Puisant dans l’Histoire autant que dans le quotidien, les artistes s’approprient le passé, le présent et le futur selon des logiques singulières. Certaines des idées flottant dans l’air de notre époque se cristallisent dans leurs œuvres. Emergent alors les images d’une nature fragile et éphémère, d’une temporalité indéterminée, de lieux marginaux, de formes instables et de corps fluides. D’autres préoccupations et d’autres motifs semblent hors du temps, à la jonction de l’intime et de l’universel.

© Hors-cadre. Ségolène Haehnsen Kan, Fumer sur l’eau, 2017, huile sur toile, 130 x 220 cm
© Hors-cadre. Nelson Pernisco, La découverte de l’ignorance, 2017, acier, tubes fluorescents, ballast électronique, câbles, 250 x 250 x 190 cm

Hors-cadre est une galerie d’art fondée par Manon et Océane Sailly. Avec l’objectif de partager leur passion, les deux sœurs offrent aux collectionneurs une plateforme permettant de découvrir et soutenir la scène artistique contemporaine française. Le site internet met à disposition des internautes des images en très haute dimension, des portraits filmés d’artistes et des textes critiques. En dehors de son activité en ligne, la galerie organise des expositions en France et à l’international.

L’exposition inaugurale sera ouverte du vendredi 9 février au dimanche 11 février, de 12h à 20h.

Bastille Design Center, 74 Boulevard Richard Lenoir, 75011 Paris.

Artistes représentés : Léa Barbazanges, Clément Denis, Juliette-Andréa Élie, Laura Garcia-Karras, Marie-Anita Gaube, Ségolène Haehnsen, Victoria Kosheleva, Poku Mensah, Guillaume Montier, Nelson Pernisco, Lionel Sabatté, Anne Laure Sacriste et Hugo Servanin.

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
Ecrit par
More from Ida Simon

Cosmopolis #1. Une nouvelle génération d’arte povera ?

La première édition de Cosmopolis réunit quatorze collectifs d’artistes et plusieurs dizaines...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *