Féminisme, écologie, solidarité : Le festival Des Enfants Sauvages célèbre l’engagement !

Ground Control

Un nouveau festival s’apprête à faire son apparition dans le paysage des festivités estivales engagées. Samedi 22 et dimanche 23 juin, Ground Control accueillera un événement gratuit, organisé par l’agence audiovisuelle les Enfants sauvages.

Fondée par Edie Blanchard et Alexis Croisé, l’agence est la première en son genre : ses fondateurs font le choix de ne collaborer qu’avec des marques responsables, ONG ou associations. Ils font de l’accessibilité de l’engagement leur grande mission, accomplie grâce à beaucoup d’humour et des initiatives inédites.

Avec la bienveillance et l’ouverture au cœur de son fonctionnement, le festival vise à rassembler un public large sans jugement, petit·es ou grand·es, militant·es ou personnes étrangères aux sujets abordés. L’événement a été pensé dans l’inclusion de toutes et tous aux discussions. Les Enfants Sauvages entendent bien démontrer que les sujets de droits des femmes, des animaux et de la nature nous concernent tous ; et que s’y intéresser n’est pas forcément culpabilisant, ou élitiste. De là, les organisateurs espèrent désamorcer les clivages et incompréhensions que ces grands sujets de société cristallisent souvent.

Alors comment déclencher la discussion en douceur ? Grâce à des contenus positifs, amusants et décomplexés tels que des quizz, des tables rondes de discussions entre le public et des associations, des ateliers ludiques, des parties de jeux de société féministes… et une affiche musicale prestigieuse : Philippe Katerine, Catastrophe, Mathilde Fernandez et JB Dunckel.

Dans cet espace de légèreté et d’éveil des consciences, le festival ne se privera pas d’aborder en conférences des questions sérieuses comme ce qui lie les thèmes du féminisme, de l’écologie et des droits des animaux (indice : on cherchera du côté du patriarcat), ou de quelle manière éduquer les générations futures ? Ces questions seront abordées avec plusieurs intervenant·es dont Brigitte Gothière la fondatrice de L214, Nora Bouazzouni ou encore Titiou Lecoq.

On comptera aussi des stands responsables allant de la sensibilisation prodiguée par Greenpeace et L214, de la mode éthique, des fromages vegan, les essentiels zérodéchets ou autres ateliers de Petits Botanistes… Les six tables rondes feront disparaître la frontière entre public et intervenant·es autant qu’entre engagement sérieux et ambiance ludique puisque chacune accueillera à la fois une association assignée à un sujet et plusieurs festivalier·es invité·es à les rejoindre pour débattre et s’informer.

Au programme de ces chaises musicales du débat :

-L’écologie avec Nous voulons des coquelicots ou Greenpeace
-L’antispécisme avec Association Végétarienne de France et L214
Le zéro déchet avec Zero Waste France
-La décroissance avec i-boycott.org
Les migrants avec Utopia 56
Le féminisme avec nous, Manifesto XXI

EVENT





Spread the love !
More from Manifesto XXI

Grand Blanc – Elan de la mélancolie

Un vent glacial qui fouette le visage. Un corps enveloppé d’un manteau....
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.