Lecture en cours
La Machine du Moulin Rouge fête ses 10 ans, et ça s’annonce épique !

La Machine du Moulin Rouge fête ses 10 ans, et ça s’annonce épique !

La mythique Machine du Moulin Rouge fait cette semaine le bilan d’une décennie de fêtes flamboyantes et de concerts bouillants. Dès mardi 21 janvier, le club où vous avez forcément déjà mis les pieds au cours des dix dernières années, célèbrera un anniversaire de six jours : Ni plus ni moins qu’un véritable festival, avec, comme il se doit, un programme ambitieux et électrisant.

Comme pour toute histoire fantastique, les festivités royales commenceront par un Banquet des 10 ans d’inspiration catalane en guise de mise en bouche des prochains jours de digestion dynamique.

Le lancement des choses sérieuses aura lieu mercredi au cours d’un concert d’ouverture organisé autour d’une trinité à l’image du mélange des genres international dont la programmation de la Machine a toujours témoigné. Triptyque des maîtres·ses de cérémonie : le londonien Kamaal Williams qui s’attèle à « mettre le jazz dans le club et le club dans le jazz », la révélation du rap belge Blu Samu et CATNAPP la protégée argentine de Modeselektor qui propulsera les dix ans du club dans le futur, dans le post-club des dix prochaines années.

Vendredi 24, Quartiers Rouges est au commandes du line-up qui se voudra à l’image des soirées Sonotown et Dada Temple qui ont forgé l’identité du lieu. Pour ce faire, le collectif avant-gardiste convie quelques incontournables : Entre autres Barker, Crystalmess, Kode 9 ou un certain Teki Latex.

Pour le sacro-saint samedi, la Machine hésitant entre reggaeton, dub pysché, bass music, techno, entre carnaval et block party décide de tout faire à la fois : DJ Marcelle, Stellar OM Source, Clara! y Maoupa, Ploy, Black Zone Myth Chant, Théo Muller, Promesses et Gigsta défileront lors de ce final festif pour décennie décadente.

Et puis on se remettra de nos émotions entre brunch, apéro et relaxation au Bar à Bulles le dimanche, avant la soirée de lendemain de soirée : Un concert de clôture à l’image de l’avenir, dont tous les espoirs se placent désormais dans l’hybridité. Ceci sera incarné par la pop music anticonformiste de Beak, le krautrock psyché de Abschaum, le disco-punk dystopique de Vox Low et le post punk métallique italo-franco-anglais de Maria Violenza.

Joyeux anniversaire la Machine du Moulin Rouge !

Événements & tickets


Photo à la une : © Marie Rouge pour Barbi(e)turix

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut