La création émergente prolonge son week-end Focus à Point Ephémère

Collectif Toter Winkel

Le mini-festival trismestriel dédié à la jeune création est de retour à Point Éphémère avec un jour supplémentaire.
Du 13 au 16 juin, la neuvième édition de Week-End Focus s’articulera autour des spectacles des résident·es de son studio de danse qui s’apprêtent à poursuivre de nouveaux horizons.

Tout au long de l’année, le studio du Point Ephémère offre une résidence à nombre de jeunes artistes issu·es de la danse, du théâtre ou de la performance. Ces nouveaux talents représentent l’émergence dans toute sa vitalité, avec une attention particulière portée aux thématiques du genre et de l’identité. À l’image de la création dans le spectacle vivant aujourd’hui, les limites entre les champs deviennent moins distinctes, brouillant les pistes et faisant joyeusement exploser les catégories. 

Chaque trimestre, avant de les voir prendre leur envol, le Point Ephémère organise un Week-End Focus, restituant les travaux, en cours ou achevés, de ces compagnies résidentes.

Ingrid Florin & la Compagnie F521.I

Pendant cette édition, la Cie Traction présentera cinq femmes dansant leurs pulsions de vie et de mort internes, le solo de Rebecca Journo sculptera l’archétype féminin obsolète de la Ménagère.
Valentine Basse, Gregor Daronian Kirchner & Trans Ideal interrogeront notre mémoire collective à travers des reprises 90’s/2000’s, et il sera aussi question de mémoire pendant le solo Perdre de Renaud Dallet, celle de la destruction, de la chute, de la fin.
Le Protokoll Physique Fragment de Léonor Ilitch & le Collectif Toter Winkel explorera l’espace corporel, le visible et le tangible.
Ingrid Florin & la Compagnie F521.I danseront l’inconscience à l’époque des réseaux sociaux vides de sens, alors que l’Activité Rémunérée de Charlotte Rousseau & LA PRESQUE COMPAGNIE posera le doigt sur la question de l’intermittence en soulageant ainsi tous·tes celleux qui n’aiment pas répondre à celle du « qu’est ce que tu fais dans la vie ? ».
Plus de questionnements et même de remises en question de l’environnement seront posées dans Place de Anne-Julie Rollet & Carole Rieussec.
Et pour finir en beauté, le HHH (Head Hand Heart) de Thibaut Eiferman, influencé par Patti Smith, se libèrera des codes culturels pour se définir uniquement par le commun de l’expérience humaine.

EVENT

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
More from Manifesto XXI

C’est la résurrection de la Coucou au Klub le 15 février

La Coucou avait annoncé sa mort il y a six mois, mais...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.