Lecture en cours
Handbraekes #3 : la nouvelle release audacieuse d’Ed Banger Records

Le projet Handbraekes revient pour un troisième opus réunissant deux légendes de la musique électronique : Mr. Oizo et Boys Noize. L’univers absurde du français et les machines gonflées aux stéroïdes de l’allemand nous délivrent une fois de plus un projet hybride et audacieux, sur le label de Pedro Winter : Ed Banger Records. #3 est tout aussi jouissif à entendre en club, ou au volant d’une virée nocturne, la paluche sur le frein à main dans les virages.

Handbraekes #3 – Ed Banger Records

Même si le projet est relativement court (six morceaux pour une durée totale de 15 minutes), Handbraekes offre l’opportunité au duo de s’exprimer en dehors de leurs univers respectifs de carrière solo. De la disco 2.0 avec « Discow »à la trap warehouse avec « Jumpma », en passant par de l’électro turbinée (« All Night Long »), Quentin Dupieux et Alexander Ridha s’élèvent mutuellement et nous rassurent sur la créativité des « anciens » du game. Voilà pourquoi un projet comme Handbraekes #3,  qui semblerait en apparence un EP plus que bankable (en réunissant deux légendes, pour un troisième épisode d’une franchise confirmée), est un défi audacieux car il explore des territoires encore non découverts de la musique électronique, et ses compositeurs ne tombent pas dans la facilité des recettes qui ont fait leur succès.

Notre coup de cœur de Handbraekes #3 : « Citroën » , déclaration d’amour à la marque automobile française, sur des commentaires allemands. Ne cherchez plus : nous tenons une des amitiés franco-allemandes les plus efficaces.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut