Lecture en cours
EXCLU : « The Attaker », incantation électronique des sorcières d’Oktober Lieber

Le ton est donné immédiatement. Avec « The Attaker », le duo empreint de magie noire Oktober Lieber nous tue et nous ressuscite à la fois, nous assène le coup fatal mille fois dans l’obscurité la plus complète. Prémisse de l’album In Human à venir le 31 octobre, ce single annonce déjà la non-couleur. Marion Camy-Palou et Charlotte Boisselier sont ici des sorcières sans pitié, qui nous tiennent comme des pantins ensorcelés par leur dansante et urgente techno métallique. En escalier, le son grimpe progressivement vers une angoisse humide et jouissive. On se croirait dans un hangar au milieu des bois. La rave tourne à l’exorcisme, les nymphes se déchaînent sur la terre battue et quand elles sourient, elles ont du sang sur les dents. Une seule hâte : prolonger l’égarement.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut