Exclu : naughtybabysub amène un peu de Thaïlande dans la grisaille

naughtybabysub-manifesto21
© Charlotte Pouyaud

Le projet est incongru, c’est le moins qu’on puisse dire. Reprendre des morceaux venus d’Asie, eux-mêmes déjà fortement influencés par la culture occidentale, tous hybrides, et y rajouter une couche bien personnelle. C’est le projet du premier EP Bye Bye de naughtybabysub à venir. Avec un premier clip sorti l’année dernière, reprise du générique « Jab se mile ho tum » du film indien Mere Jeevan Saathi, le duo membre du collectif bordelais We Are Vicious nous avait déjà embarqués dans une virée à la plage complètement surréaliste, créant un objet artistique non identifiable mais beau à souhait.

Cette fois-ci, c’est un bout de Thaïlande qui est revisité dans cette vidéo réalisée par Charlotte Pouyaud, moitié de naughtybabysub. Wanawasat, ou วนาสวาท c’est selon, passe d’une chanson originale sirupeuse à une histoire d’amour planante et absurde. En pleine forêt, on part en balade avec le couple, dans une fantaisie rêveuse entrecoupée d’interludes headbang nous rappelant l’une des qualités majeures du duo : naughtybabysub est l’antithèse de l’ennui.

L’entreprise est complexe, on navigue dans ces sons éclectiques, on se laisse bercer par des sonorités linguistiques inconnues. On est intrigué, on se pose des questions. Rien dans le projet du duo n’est classique, et c’est bien ce qui donne envie de découvrir plus amplement cet étrange et inquiétant univers dans leur futur EP.

Spread the love !
More from Bérénice Cloteaux-Foucault

Hyacinthe. « Faire de la musique de niche ça ne m’intéresse pas »

Avec son dernier album RAVE sorti le 12 avril, Hyacinthe passe clairement...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.