Lecture en cours
Einleit déverse sa mélancolie électro-pop dans Lovers Be Alert
Einleit

Electro-pop éthérée, arrangements délicats et voix céleste ; voilà les harmonieux ingrédients du premier album d’Einleit, Lovers Be Alert. Deux EPs prometteurs avaient déjà vu le jour depuis les débuts du projet en 2012 (vous vous rappelez peut-être de l’excellent « Air » ou encore de « Trembling Tokyo »), mené par le chanteur franco-japonais Jun Suzuki, de formation lyrique.

Fruit de trois années d’écriture et de production musicale, ce nouvel opus vient confirmer le talent pressenti, dévoilant au fil des titres un univers aussi cohérent que soigné et poétique. Au-dessus des paysages vallonnés de rythmiques lourdes et de synthétiseurs envoûtants, les basses orageuses grondent et le spleen flotte avec insistance. Designer chevronné de balades mélancoliques, Jun se livre ici avec sincérité dans la langue de Shakespeare, inspiré d’expériences personnelles d’échecs sentimentaux et de littérature moderne anglophone.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.
Défiler vers le haut