Le Beau Festival, pop onirique aux portes de Paris

Graphisme : Margaux Ract et Brice Lenoble

Le Beau Festival. Ce nom peut sembler intrigant au premier abord, mais on comprend vite que le terme « beau » est parfaitement choisi pour qualifier la programmation idyllique du festival.

Se déroulant sur trois jours entre l’Espace B et La Station, il y accueillera en tête d’affiche les Chiliens de The Holydrug Couple, groupe de dream pop dont les morceaux planants enivrent et laissent en tête des images tantôt tristes et nostalgiques, tantôt douces et porteuses d’espoir, et Lætitia Sadier (ex-Stereolab), officiant en solo depuis 2010, qui a su garder un peu de la magie propre au groupe qui l’a rendue célèbre, tout en traitant ses morceaux pop avec davantage de minimalisme et d’intimité.

Le festival accueillera également, entre autres, Mohamed Lamouri, bien connu des utilisateurs de la ligne 2 du métro parisien pour ses chansons mélancoliques accompagnées au synthé, les trublions de Biche que nous avions eu la joie de rencontrer l’été dernier lors du Biches Festival, et Syd Kemp, artisan d’une pop expérimentale rappelant parfois les productions de l’excellent label anglais Ghost Box.

On vous recommande donc vivement de vous rendre au Beau Festival, qui se tiendra du 11 au 13 mai pour deux soirées à l’Espace B et à La Station – Gare des Mines. Prenez vos places ici !

Graphisme : Margaux Ract et Brice Lenoble

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Alice Butterlin

Igor Dewe est un serial lover

Nous vous avions présenté Igor Dewe lors d’une interview où l’artiste et...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *