Art Contemporain. 5 Raisons De Suivre La Jeune Création En Juin.

Manifesto XXI
©Mehryl Levisse, Le supporter, tirage photographique, 2018

Dans la jungle mensuelle des vernissages, finissages, happenings et performances, l’amateur comme le chaland se voit chaque jour assailli d’une nuée de sollicitations. Parmi ces occasions multiples de voir de l’art, ou de faire semblant, de rencontrer, du moins, ceux qui font les arts visuels émergents, et à plus forte raison de trinquer avec eux, Manifesto XXI en a sélectionné 5 ce mois-ci, et espère que vous viendrez y croiser ses rédacteurs.

Exposition/Performance : Embrasser – dans l’oeil du drone

Vendredi 1 Juin – 19:00 – à la Station, Gare des Mines, 29 avenue de la Porte d’Aubervilliers, 75018 Paris

Qu’est-ce donc ?

Dans le cadre du festival Métamines (full disclosure : Manifesto XXI est partenaire de l’évènement), les commissaires Sarah Ihler-Meyer et Clément Postec proposent une exposition consacrée aux drones, et les enjeux à la fois esthétique et éthique que ces vrombissants moustiques modernes induisent. Embrasser… se composera d’une sélection de vidéos d’artistes, ainsi que d’une performance aérienne et territoriale de Vincent Voillat et Kerwin Rolland, ce vendredi à 20h45.

Une bonne raison d’y aller ?

Pour la pertinence des enjeux portées par le projet, et la belle sélection d’oeuvres vidéos. Celles de Capucine Vever, récemment contemplée aux Instants Chavirés de Montreuil, Omer Fast ou encore Fabien Giraud et Raphaël Siboni vaudront le détour. La performance de Vincent Voillat et Kerwin Rolland, mystérieuse pérégrination d’un drone aux abords de la Station, devrait également surprendre. Et pour ceux que la bougeotte d’un vendredi soir rendra insupportable plus de 5 minutes de visionnage attentif des oeuvres, il restera toujours le Picon-Bière !

Quotient Pique-Assiette : 33%

L’alternatif n’a certes pas l’habitude des buffets gratuits, mais sert toujours généreusement et à bas coût.

event facebook

Manifesto XXI
©Capucine Vever, Rupes Nigra, video, 2018

Exposition : Par amour du jeu 1998-2018

Samedi 9 Juin – 14:00 – aux Magasins généraux, 1 rue de l’Ancien Canal, 93500 Pantin

Qu’est-ce donc ?

Coupe du Monde oblige, vous allez ripailler du football à toutes les sauces pour les six prochaines semaines. Et ce, jusque sur les plates-bandes des plus rétifs, puisque plusieurs expositions et évènements d’art contemporain se saisiront de l’aubaine. Parmi ceux-ci, nous retenons particulièrement l’exposition des commissaires Anna Labouze et Keimis Henni, et leur pléthorique invitation à plus de 35 artistes aux Magasins Généraux de Pantin.

Une bonne raison d’y aller ?

Pour voir quelques-uns des scalps connus de la jeune scène parisienne dévoiler leur penchant sportif, certains ayant même conçu des pièces pour l’occasion. Pêle-mêle, Pierre Gaignard, Soufiane Ababri, Bianca Argimon, Nelson Pernisco, Louis Granet, Romain Vicari. Et de revoir le très cosmopolite collectif Curate It Yourself, en charge d’une programmation de vidéos et interventions dans l’espace public en parallèle de l’exposition. Certes, les Magasins Généraux jouent la carte du cool tout-terrain pour cette ouverture, mais on ne pourra dire qu’elle est à peu de frais !

Quotient Pique-Assiette : 25%

On pressent les tarifs gentrifiés, mais rien ne vous empêchera d’en écumer une dix mètres plus loin sur le canal.

event facebook

Manifesto XXI
©Nøne Futbol Club, Work n°2B – La Tonsure (after Marcel Duchamp), 2015, video. Courtesy of the artist and Gallery Steinsland Berliner, Stockholm.

Performances : Résidence performée #6

Samedi 9 Juin – 14:00 – à la Maison des arts centre d’art contemporain de Malakoff, 105 avenue du 12 février 1934, 92240 Malakoff

Qu’est-ce donc ?

Sport toujours, c’est décidément la saison – et l’invasion vandale des toujours trop nombreux joueurs de Mölkky sur les différents canaux de l’est parisien vous le confirmeront. Mais le travball, inventé pour l’occasion par le plasticien Mehryl Levisse, n’a que peu à voir avec le football, ne serait-ce la rondeur des ballons. En compagnie de Florian Gaîté, commissaire et critique, Levisse invite compétiteurs et badauds à une journée de tournoi, dédiée à la « déconstruction joyeuse des clichés attenants au sport ».

Une bonne raison d’y aller ?

Pour la description des us et règles du travball sur l’évènement facebook de la manifestation, un prémisse tentant à ces réjouissances. Une journée pour ceux que le football ou les publicitaires en Vans rebutent, et qui viendront chercher leur bonheur artistique, une fois n’est pas toujours coutume, dans le Sud parisien, plus rarement fréquenté ces temps-ci.

Quotient Pique-Assiette : 50%

On n’ose se figurer ce que la buvette abreuvera, mais cela ne devrait pas être l’énième Brooklyn artisanale.

event facebook

Manifesto XXI
©Mehryl Levisse, Le supporter, tirage photographique, 2018

Projections : Cinéma du Solstice • Plages (3e séance)

Samedi 23 Juin – 21:58 –au Lieu-dit Fréval, 50840 Fermanville, France

Qu’est-ce donc ?

Chaque année, pour la troisième fois en été, Jean-Christophe Arcos convoque amis et curieux à une poétique aventure : une soirée de projections de films d’artistes, entrecoupés d’extraits classiques, au solstice d’été, sur une plage normande.

Une bonne raison d’y aller ?

Aucune, si vous n’êtes déjà conquis par la grâce de l’entreprise, ou par la logistique rebuté. Aux autres, le vent de Nordet, sur nous frémissant, et entrecoupé des halos mouvants de Tati, Leccia, Aubry ou Dolla, ne requiert davantage d’arguments pour nous y porter.

Quotient Pique-Assiette : 50%

La création y sera peut être un peu moins « jeune », mais d’autant plus prompt, peut-être, à offrir aux débrouillards une flûte, au pire une bolée.

event facebook

Manifesto XXI
Solstice d’été 2017 ©Jean-Christophe Arcos

Expositions : Diplômés des Beaux-Arts de Paris

Tout le mois de juin en des dates et horaires variables – aux Beaux-Arts de Paris, 14 Rue Bonaparte, 75006 Paris

Qu’est-ce donc ?

Deux fois par an, l’école d’art voit ses troisièmes et cinquièmes années soumettre leurs expositions de diplôme, accessibles au public. Il vous faudra être attentif aux multiples événements sur les blogosphères, tantôt sages, tantôt loufoques, qui annoncent chaque projet, sa date et son atelier. Vers la fin du mois, les moins audacieux et les retardataires pourront se rattraper avec l’exposition des félicités, où les Beaux-Arts célèbreront leurs meilleures ouailles.

Une bonne raison d’y aller ?

S’il ne vous viendrait à l’esprit d’assister par plaisir, sinon sadique, à un grand oral de Sciences Po, ces dîplomes-ci peuvent mener à quelques surprises et découvertes. Au pire, vous y gagnerez une déambulation dans les beaux arts, ses ateliers et jardins, repaires d’antiques et de chevelus.

Quotient Pique-Assiette : 60%

Si le cru d’art peut s’avérer prometteur, celui de la bouteille estudiantine devrait être, au grand dam des esthètes, plus proche de la cuvée d’épicerie, tendance Roche-Mazet.

Manifesto XXI
©yaniskhannoussi, 2018
Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Samuel Belfond

Art Contemporain. 5 Raisons De Suivre La Jeune Création En Mai.

Dans la jungle mensuelle des vernissages, finissages, happenings et performances, l’amateur comme...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.