Lecture en cours
Amor Fati : la douce déception sentimentale

Amor Fati : la douce déception sentimentale

Amor Fati a dévoilé J’déco ^^’ il y a quelques jours. Un EP qui traite de la perte amoureuse avec des sonorités aussi douces qu’on les croirait sorties d’un rêve. 

Amor Fati est un producteur de musique discret, notamment aperçu sur quelques morceaux, dont « CyberSilver »,  de l’artiste auteure, chanteuse et plasticienne $afia Bahmed-Schwartz. Après quelques single sorties en 2018 et en 2019 avec St-Joseph, un autre membre du collectif silence dont Amor Fati fait parti, il présente aujourd’hui son premier EP J’déco ^^’

Ce premier EP est l’occasion pour le producteur et chanteur de nous introduire plus sérieusement dans son univers musical marqué par le contraste. Sa musique raconte la déception sentimentale avec un air de détachement, alors que ses mots évoquent une douleur sourde liée à la réminiscence d’une relation révolue. Le détachement se retrouve également dans l’instrumentation avec des mélodies planantes composées en majorités avec des pads, agrémentées par des mélodies au clavier qui interviennent ponctuellement comme un instant de grâce au milieu d’un chaos affectif. Mais c’est grâce à son flow particulier, un parlé-chanté plaintif et mélancolique, que Amor Fati évite toute forme de niaiserie. Il y a dans sa voix quelque chose d’indéchiffrable, on ne saurait définir si elle inspire un sentiment de tristesse ou une sensation de réconfort. 

Voir les commentaires (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2019 Manifesto XXI. Tous droits réservés.

Défiler vers le haut