Tout sur le Prix des Indés et les nominés 2016

prix-des-indes

Par les indépendants, pour les indépendants

80% de la production musicale française. C’est le chiffre clé à retenir, c’est le poids des indépendants dans notre industrie musicale. Un apport fondamental à la culture et à l’avant-garde hexagonale, qui a entre autres propulsé des noms tels que Christine and the Queens, LEJ, Ibrahim Maalouf, Fauve, Woodkid, Imany, Grand Corps Malade… Un vivier musical varié allant du classique au jazz aux musiques modernes, témoin du dynamisme de la scène française.

C’est dans le but de valoriser ces talents que la SPPF, créée par des Producteurs Indépendants, a institué le Prix des Indés, dont 2016 marque la première édition.

Huit récompenses seront décernées : le Prix du Meilleur Album, le Prix de l’Album Révélation, le Prix de l’Album Audacieux et le Prix du Meilleur Vidéoclip. Ces quatre premiers prix sont attribués par un jury de neuf professionnels issus des principales enseignes physiques et numériques, chapeauté par Didier Varrod, directeur artistique de la musique chez France Inter. La SPPF récompensera quant à elle, le Prix du Titre le plus streamé, le Prix du Meilleur Album à l’Export, le Prix du Meilleur Petit Label et un prix d’honneur pour une personnalité qui sera dévoilée le 11 octobre, lors de la cérémonie.

Nous étions aux nominations, nous avons été ravis d’y retrouver des noms qui ont marqué notre année musicale.

Odezenne, Bouche à lèvres – Candidat au Prix du Meilleur Vidéoclip

Les nominés

Pour le Prix de l’Album Révélation, le jury a présélectionné Radio Elvis, Les Conquêtes ; PNLLe monde Chico et The Limiñanas, Malamore. 

Les nominés pour le meilleur album sont Jeanne Added, avec son lyrique et entêtant Be Sensational, ALA.NI avec You & I  et Sage avec SAGE. 

Très méritées les nominations pour les meilleurs clips, avec Léviathan de Flavien Berger, un voyage onirique et expérimental, le dessin animé (interdit aux mineurs) de Bouche à lèvres des gars d’Odezenne et Daniel Darc d’Abd Al Malik.

Le Prix de l’Album Audacieux, récompensant l’expérimentation, voit comme candidats Bachar Mar-Khalifé, Ya Balad ; Alain Chamfort, Versions revisitées et Ballaké Sissoko & Vincent Segal, Musique de nuit. 

Parmi les petits labels, ça se jouera entre Ed Banger Records (Justice, Mr. Oizo, Cassius entre autres), Jo & Co (Amalia Casado, Blue Velvet, Greg June…) et At(h)ome (La Maison Tellier, Le Bal Des Enragés…).

La SPPF va de son côté décerner le Prix de l’Album le plus streamé à Jul, Amnésia ; le Prix du Meilleur Album à l’Export à Christine and the Queens, Christine and the Queens et le Prix d’Honneur, surprise de la première édition.

La cérémonie aura lieu le 11 octobre et sera rediffusée le 14 sur France Inter, lors de « Foule sentimentale »de 21h à 23h. 

image_pdf
Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Costanza Spina

Alice Vanor, jeune promesse de la pop française.

Alice Vanor est l’une des nouvelles découvertes de la scène pop francophone....
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *