Tout savoir sur la libido cachée des pandas avec Otis Stacks

otis-stacks-fashion-drunk-manifesto-xxi

La chaleur des textures de synthétiseurs analogiques et une voix soul et sensuelle s’entremêlent. C’est Otis Stacks, douce collaboration entre le leader du groupe danois Dafuniks, Michael Munch, et le chanteur californien Elias Wallace. Rejoints le temps d’un morceau par le rappeur Gift of Gab de Blackalicious, ils sortent « Fashion Drunk », extrait de leur premier EP The Break Up.

Le son empreint de nostalgie d’Otis Stacks n’est pas sans rappeler les bien connus Chinese Man ou Deluxe, avec lesquels ils partagent d’ailleurs leur tourneur, Cartel.

À ce titre soul profond vient s’ajouter l’animation de Jean-Pierre Sastre, motion designer et réalisateur freelance installé à Paris. Dans ce clip aux traits à la Jamie Hewlett (illustrateur de Gorillaz), un panda enchaîne les conquêtes amoureuses et les coups d’un soir, mais bien loin d’une quelconque frénésie sexuelle, ne restent que l’alcool, le vide, le désespoir. C’est pourtant une prouesse, diront ceux qui connaissent les mœurs du panda géant. L’animal à la libido très faible ne s’accouple en réalité qu’une fois tous les trois ou quatre mois, et ses ébats ne durent généralement que quelques secondes…

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Meven Marchand Guidevay

L’Impératrice joue avec le sang dans un EP hommage au giallo

Après la croisière spatiale d’Odyssée, une tournée de quarante dates et une...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *