Roller, paillettes et trio amoureux dans le nouveau clip de Holy Oysters

Si ce nom ne vous parle pas encore, Holy Oysters est un quintet masculin alchimiste d’une musique aussi groovy que rêveuse, entre influences psychédéliques, electropop et Motown.

Fin 2016 ils dévoilaient leur premier EP éponyme, un opus cinq titres envoûtant et charmeur. Empli de vocaux perchés et sucrés, de nappes de synthétiseurs évolutives et de mélodies entêtantes, on y trouve aussi cette touche de psychéxotisme singulière, le tout porté par un groove irrésistible. Un univers qui n’est pas sans rappeler ceux d’artistes comme Tame Impala, Manceau, ou encore Parcels.

C’est maintenant à l’image que Holy Oysters prolongent le propos de cet EP, avec la sortie d’un premier clip sur le titre ‘Oh’, qui se détache comme la balade de l’opus. On y retrouve la douceur de l’univers du groupe avec un clip lumineux et léché aux teintes pastels. La sensualité est également pleinement présente dans une thématique de trio amoureux mystérieux dont on suit les aventures. Les clins d’œil à la grande époque rétro-disco sont par ailleurs pleinement assumés, que ce soit dans le style des personnages, le choix d’inclure du roller au scénario (même s’il est ici plus derby que disco), ou encore certaines lumières colorées et ambiances pailletées. Cadré par des plans de début et de fin très cinématographiques, cette mise en abyme de clip, portée par le beau jeu des deux actrices principales, vient magnifier tout le potentiel planant, langoureux et sensuel de la musique de Holy Oysters.

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Eléna Tissier

Roscella Bay, le nouveau festival pointu de La Rochelle

Quand on associe La Rochelle et musique, on songe spontanément à l’incontournable...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *