Hebdo Désinfo du 6 février 2017

Charlie Hebdo, 1er février 2017 - Par Félix

C’est reparti pour une panoplie de choses n’ayant rien à voir entre elles qui ont marqué notre nation et le monde entier la semaine dernière. Le point sur l’actualité qu’il ne fallait vraiment pas rater sur le web.

J’AURAIS PU GAGNER 818 857,14 € POUR TROIS INTERVIEWS

Cet outil, créé par un internaute avec un sens de l’humour digne de ce nom, mérite le détour. En insérant vos textes de toutes sortes dans la case blanche, vous allez découvrir combien vous auriez touché si vous aviez été la femme de François Fillon. Un calcul exact en fonction du nombre de caractères de votre écrit vous donnera l’accablante réponse.

Réalisez en quelques secondes, jeunes femmes, à quel point vous avez raté votre vie en n’épousant pas, vous aussi, un jeune énarque protecteur et un brin malin.

Cela fait tout drôle de savoir que si on avait été Péné, on aurait gagné environ 818 857,14 € en seulement trois articles

Ces interviews valent décidément de l’or, à relire donc : Agar Agar, Cléa Vincent et Fishbach.

penelopegate-manifesto

LES ANIMAUX

La seule campagne politique qui me tienne à cœur : un monde avec plus de bêtes et moins d’humains.

LE POINT MALAISE-MÉDIAS

Je suis de celles et ceux qui ne s’inquiètent pas trop pour Trump. Il va forcément se faire butter par la CIA ou les Russes à un moment. Non vraiment, allez regarder La La Land en paix, le monde est beau.

LE DEUXIÈME POINT MALAISE-MÉDIAS 

« Aujourd’hui, dans l’imaginaire collectif, le “VF” évoque davantage les guets-apens contre des flics et les voitures incendiées que les femmes et les hommes se consumant de désir derrière la grisaille des tours. Pourtant, c’est un fait : derrière les tabous de réputation ou de religion, les jeunes adultes d’ici ont tous des relations sexuelles. » (plus ici)

La tentative était de relater comment les « banlieusards » (c’est-à-dire les présumés musulmans et autres racisés, comme le panel des interviewés l’illustre) vivent leur sexualité. Intention intéressante et franchement audacieuse. Sauf qu’une enquête devient d’emblée moins crédible quand on essaie de faire dire aux interviewés ce que le journaliste a envie d’entendre (ici : « la religion et le clan empêchent les jeunes habitants des banlieues d’être sexuellement satisfaits, à bas les religions ! Les pauvres ! Quelle bande d’arriérés, leurs parents »).

Vice opte d’abord pour un titre se voulant « so gonzo », et qui finit par ressembler dangereusement à une blague de Cyril Hanouna :

Après avoir saisi l’ampleur du « dérapage » sur le « sexe au quartier », le titre est enjolivé selon la méthode communément appelée de la « langue de bois » : « Le sexe en cité : des filles et garçons du Val-Fourré reviennent sur l’un des derniers tabous ». C’est un truc que l’on t’apprend à faire à Sciences Po, quand tu fouilles pour trouver les titres des sous-parties qui vont composer ta dissert’ intitulée « La France, une société divisée ? ».

Des fois, certains titres d’articles te rappellent d’emblée ton grand frère relou t’expliquant la vie. Là, c’est un peu comme quand à Sciences Po on te parle de culture, quand on te parle d’être « social », c’est comme regarder un film « fémisard » sur les exclus des banlieues qui écoutent du rap et dealent à longueur de journée, c’est comme Karl Lagerfeld chez Chanel ou la Brasserie Barbès : absolument à côté de la plaque.

LE CLIP

Taraka et Nimai Larson de Prince Rama ont fait ma semaine avec un autre clip « extreme now » tourné en super 8.

« LA LOI DU SILENCIO » PAR BRAIN 

« Les dirigeants du Salò, des Nuits Fauves, du Wanderlust et du classieux Silencio étaient piqués à l’orgueil par Julien Courbet l’été dernier. Pour cause : le club dessiné par Lynch tournerait en évitant de payer les petits prestataires. En rencontrant les acteurs de l’affaire, l’histoire prend un tour de David contre le David Lynch Club dans un pays plus imaginaire que Mulholland Drive. »

Donc le Salò n’a pas gonflé que nous.

À NE PAS RATER CETTE SEMAINE 

De La Montagne nous persécutent depuis quelque temps. C’est comme un forfait Orange ou un contrat EDF, on ne peut pas s’en défaire. Ce jeudi, on les retrouve à la Girl Gang de Listen Up en compagnie de La Chica, Irène Drésel et Piège à garçon.

Et pour les vrais, encore une sortie de Gonzaï, plus angoissant et satanique que jamais, ce vendredi au MK2 Quai de Loire.

***

Cet article coûte 100 028,57 € d’après le devis du PenelopeCashGenerator, soit le prix d’un beau trois pièces rennais.

image_pdf
Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Costanza Spina

YSL POP STAR

Pendant un entretien avec l’historienne de mode Florence Müller à propos de...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *