Hebdo Désinfo du 13 mars 2017

#FrançoisLeRebelle : Twitter se moque de Fillon - Demotivateur.fr

Une brève synthèse de ce qui a agrémenté mes nuits cette semaine. Le bullshit politique sur Internet constitue désormais ma seule vie sociale, alors allons-y :

LA VIDÉO ANIMALIÈRE

Mais avant tout, mettons le feu à cet éditorial avec une bonne dose de bêtes.

LE MOMENT FRANÇOIS HOLLANDE – 5 RAISONS POUR LESQUELLES IL VA NOUS MANQUER

En dehors du fait d’être plutôt à gauche quand, prise de court, on me demande pour qui je vote, je ne soutiens pas spécialement François Hollande. Il est curieux de constater que si tout le monde lui reproche d’avoir viré à droite, personne ne se rend compte qu’il n’a rien fait d’autre qu’affirmer encore plus les principes d’une caste typiquement française : la gauche caviar. La gauche “grandes écoles”, la gauche “rive gauche”, la gauche de la bonne conscience et du discours consensuel. Bref, de quoi s’étonne-t-on ? Là n’est pas la question, néanmoins. Laissons le débat sur le caviar à un prochain édito, car ici, il est grand temps de défendre l’indéfendable : dans un exercice extrêmement punk, je vais oser défendre François, que la mode nous a si bien appris à charrier, un peu comme l’élève timide dans une cour de récré.

  1. François Hollande va nous manquer parce que les Français regrettent toujours le régime qu’ils s’opèrent à détruire. C’est une règle franco-française : tous unis contre le monarque pour se choisir… un nouveau monarque.
  2. Il va nous manquer parce qu’il avait incarné la rupture avec les dérives de la Ve République, qui a une fâcheuse tendance à produire de (faux) hommes providentiels. Son absence apparente, sa discrétion, son calme, son indécision perpétuelle et finalement, sa flegme, n’avaient rien du super-président Nicolas Sarkozy, au moins aussi bling-bling qu’une ceinture Dolce & Gabbana. Donc, selon la règle évoqué au premier point, les Français vont regretter une énième fois d’avoir préféré un Napoléon à un Pompidou. Mais être français, c’est cela aussi : être pris entre grandeur et calvinisme. Entre rive gauche et rive droite.
  3. François Hollande va nous manquer parce qu’il ne faisait pas de bruit pour rien. Malgré ses nombreux défauts, il incarnait un pouvoir stable et serein. On ne peut certes pas blâmer son machiavélisme de mafioso.
  4. Il va nous manquer parce que malgré ses erreurs, et contrairement à ce que les médias ont contribué à montrer, son mandat n’est pas catastrophique. Dans les circonstances dans lesquelles il a gouverné, on ne pouvait certes pas s’attendre à que la France regagne sa grandeur de nation illuminant le monde du haut de sa tour Eiffel. François Hollande a été tout de même tué par son propre camps et tout particulièrement, il a été tué par tous les médias qui pendant cinq ans ont préféré attaquer son physique, sa prestance, son impardonnable manque de charisme plutôt que de fournir des contenus de qualité illustrant pourquoi François Hollande était un incompétent. Pendant quatre ans, cet homme a été critiqué sous prétexte qu’il était “flamby”. Puis pendant six mois, pendant l’état d’urgence et avec la loi Travail, il a enfin été critiqué pour quelque chose de sensé. Ensuite, les Français ont allumé la télé, ils ont maté le foot et tout était enterré.
  5. François Hollande va nous manquer parce qu’il aura au moins tenu la principale promesse de son mandat : être un président normal. Mais certes, en France, on est en manque de héros nationaux, alors la normalité au pouvoir, ça craint. C’est peut-être la plus grosse incompréhension du président sortant : la France aime le pouvoir, à droite comme à gauche (et surtout à gauche), elle l’aime absolu ; et la normalité, on préfère la reléguer à la fausse modestie des apparences sociales, derrière lesquelles le Français moyen se cache, confondant la dignité avec l’hypocrisie.

LE BUG

Une vidéo qui m’a fait réaliser pourquoi ma coloc’ aimait se filmer devant son ordinateur en train de se démener dans une danse sexualo-tribale, utilisant le chat en guise de guitare. De toute évidence, cet homme était son idole.

image_pdf
Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Manifesto XXI

The Revenant ou l’illusion de la pensée

Pourquoi, à 00h36 et après 2h40 de film, ai-je l’envie si viscérale...
Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *