Eddy de Pretto raconte sa « Fête de trop » dans le hall de l’Hôtel de Ville

Eddy de Pretto

Après un premier EP, Normal (qu’il a depuis fait disparaître d’Internet), Eddy de Pretto revenait avec un clip pour son nouveau morceau « Fête de trop« . Réalisé par Axel Morin, ce clip mettait en scène le jeune homme face au miroir de ce que l’on imaginait être les toilettes d’un bar ou d’une boîte de nuit.

Dans le cadre de sa participation au Fnac Live Festival, il reprend son morceau devant la caméra de Sébastien Brodart pour Le Bruit des Graviers. Seul au milieu du grand hall de réception de l’Hôtel de Ville de Paris, il chante ses souvenirs de nuits parisiennes, leurs excès, leurs tentations, leurs désillusions. D’abord immobile, il finit par se déchaîner, comme habité par une fougue dont lui seul connaît l’origine, sur les productions intenses qu’il co-compose avec Cédric Janin.

La carrière d’Eddy de Pretto n’en est pour l’heure qu’à ses balbutiements, mais elle témoigne de la maturité de ce jeune homme de Créteil. Singulier, radical à sa manière, Eddy de Pretto a probablement un bel avenir artistique devant lui.

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Clément Piot

Marietta, poésie psychédélique

Après Basement Dreams Are The Bedroom Creams, Guillaume Marietta revient avec son...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *