« Get The Rythm », l’invitation au groove par Do The Snake

Ce n’est pas nouveau : la scène rennaise, qu’elle soit pop, rock ou électro, est en constante ébullition. La liste est longue : on y a vu naître et se produire Juveniles, Kaviar Special, Clarens, Pura Pura, Her, ou plus récemment In Love With A Ghost. Et parmi eux, Do The Snake commence doucement à faire son chemin.

Formé il y a quelques mois par Marin Perot et Thomas Le Cam, le duo produit de délicieuses pépites funk-house aux traits un peu vintage nous replongeant tout droit dans le Chicago des années 1980, à la genèse du genre. Leurs références ? Jimmy Edgar, DJ Haus, Romanthony, Leon Vynehall ou encore Mall Grab, autant de pointures d’hier et d’aujourd’hui qui expliquent la richesse et la qualité de leurs morceaux. Mais s’il fallait n’en citer qu’une, Chuck Roberts et son célébrissime « My House » l’emporterait à coup sûr. Véritable profession de foi du genre et injonction « à se laisser envoûter par la house jusqu’à faire la danse du serpent », c’est de là que le groupe tire son nom.

« Get The Rythm », leur dernier titre sorti il y a quelques jours, applique la recette de Roberts à la lettre : un démarrage en douceur, une progression crescendo, et un drop explosif qui nous fait passer sans prévenir du hochement de tête au déhanchement total du corps. On aurait presque envie d’aller enfiler des patins et de se lancer sur la piste d’un house club bien rétro. On vous laisse juger par vous-mêmes :

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Juliette Bitauld

Tension et Terreur sur la ville dans le nouveau clip de Renart

Poétique, sombre et mystique, la techno de Renart fascine. Après avoir enchaîné...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *