Colorado, du sang neuf dans la sphère synthpop

© Marynn Gallerne

Colorado, c’est l’histoire somme toute quelque peu banale de deux amis de Terminale qui partagent une même passion pour la musique et s’y essayent ensemble. Sauf que Charles Urvoy et Martin Audrezet, eux, jouent déjà dans la cour des grands. Difficile en écoutant leur premier EP « Wind and Movement » sorti le 27 janvier dernier d’imaginer que le projet n’est vieux que d’une année tant le résultat force le respect. Les qualités rythmiques et percussives de Charles se marient idéalement à celles de Martin, plutôt tourné lui vers le synthétique et l’électronique. Évoluant dans un style qu’on pourrait qualifier de synthpop planante, le duo nous happe dans un univers où énergie et poésie s’équilibrent, la batterie acoustique répondant aux atmosphériques nappes de synthétiseurs et aux samples mélancoliques. Une touche rétro années 80 vient subtilement colorer les morceaux, demeurant pour autant résolument modernes. Une musique aussi méditative que dansante qui évoque des paysages de brumes et de grands espaces, à l’image de la très belle cover réalisée par Marynn Gallerne.

 © Marynn Gallerne
© Marynn Gallerne

Au-delà d’un talent et d’une créativité indéniables, Charles et Martin insistent toutefois pour préciser qu’ils ont la chance de bénéficier d’un entourage encourageant et expérimenté. Concernant l’enregistrement de l’EP, le duo s’est notamment vu proposer l’aide de Romain Baousson (ex Wankin’ Noodles) et Julien Vignon (Timsters, O’ Safari, Manceau). L’encadrement professionnel du projet est également en phase de structuration, le duo s’étant d’ores et déjà entouré d’un manager, Clémentin Diard, ainsi que d’un booker, Les Tontons Tourneurs (Hyphen Hyphen, Oklou…).

Briochins d’origine, les deux musiciens ont pour projet de s’expatrier à Rennes une fois leur Bac en poche, une ville qui a vu évoluer certaines de leurs inspirations telles que Juveniles ou les Popopopops, qu’ils citent entre autres aux côtés de The Shoes ou encore Egyptology.

Non contents de s’illustrer comme producteurs, les deux amis ont déjà également un pied dans le live. Ici aussi le mélange acoustique/électronique est à l’honneur, avec un set-up constitué de divers synthétiseurs et d’une batterie électronique couplée d’éléments acoustiques. Sur cet aspect de travail du live en résidence, c’est l’aide de Xavier Laporte du projet Falabella qui leur a cette fois été précieuse. Un live qu’on a hâte de découvrir, et qu’on vous recommande déjà les yeux fermés.

10401078_1704874099744712_7091209246997579611_n

***

Retrouvez Colorado prochainement en live :

18.03 – Festival Pas Sages, Quais des Rêves, LAMBALLE

27.05 – Portobello Rock Club, CAEN

Et sur le web :

Facebook

Soundcloud

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Eléna Tissier

Exclu : Several Wolves, extrait du nouvel album d’Aris Kindt

‘Several Wolves is a direct reference to a chapter from Gilles Deleuze...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *