Christian Dior Haute Couture, Printemps Eté 2016

Vogue.com

En orpheline resplendissante, la maison Christian Dior dévoilait le 26 janvier dernier sa collection haute couture pour le printemps 2016. La maison immortelle fait oublier le temps d’un show, son récent abandon par Raf Simons.

Mais le fantôme du Belge n’est pas loin. Il flotte dans les volants des jupes, frôle les épaules nues des mannequins. Placée sous le signe de la superstition, la collection imaginée par Lucie Meier and Serge Ruffieux, responsables du studio en l’absence d’un directeur artistique, n’a pas déçu.

Les deux couturiers semblent avoir invoqué l’esprit de Christian Dior en personne pour trouver l’inspiration. Toutes les pièces présentées révèlent dans un détail, une coupe, un imprimé l’essence de la maison Dior. Fleurs, motifs panthère, insectes, brins de muguet, étoiles, pas un code n’a été oublié. Hommage ? Sécurité ? Difficile à dire.

Il faut admettre, cependant, que le détournement de pièces iconiques est savamment orchestré, la silhouette est résolument 2016, pas 1948. Volants, broderies, dentelles et transparences, les jeunes filles en Dior affichent une féminité fragile, romantique, magique. L’illusion est partout. Dans les tulles qui habillent, les imprimés panthère en broderie, les pièces de tailleur classiques d’une technicité insoupçonnable.

On peut dire que la collection est réussie. Presque trop. On imagine facilement les clientes privilégiées se réjouir de l’efficacité du duo Meier Ruffieux. On attend avec une extrême impatience la prochaine couture de Dior, pour vivre encore et encore, saison après saison, le frisson mystique créé par chaque héritier de Christian Dior.

image_pdf
Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Delphine Barthier

Du désir dans Sex and the City

J’ai longtemps attendu une occasion pour parler de la série Sex and...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *