Bonnie Banane : souffleuse de rêves

Écouter le dernier EP de Bonnie Banane, « Sœur Nature», prodigue le même effet que chiller dans un bain chaud rempli de mousse qui sent bon.

Née en Bretagne mais installée à Paris, Bonnie distille un R’n’B Soul paisible et chaloupé qui fait mouche.
Elle slalome entre la langue de Shakespeare et celle de Nabilla car une seule ne semble pas suffire à sa créativité.
Biberonnée à la musique par un père mélomane, la chanteuse a très clairement ça dans le sang.
Son challenge ? Chanter en anglais tout en possédant une identité européenne (ndlr : ChEEk). Se définissant sur Bandcamp entre Aaliyah, André Rieu, le ciel et les mails, elle puise son inspiration de partout.
Bonnie Banane fait chavirer les cœurs de sa voix chaude et de sa bouche de star, mais pas seulement. Elle est aussi comédienne et propose des clips plus foufous les uns que les autres.
Elle déclare son amour à Leonardo DiCaprio sur fond aquatique dans le génial clip Leonardo, ou joue la greluche bimbo dans celui méga old school de Champs-Élysées.
Tantôt fragile tantôt coquine, Bonnie Banane amène une fraîcheur nouvelle et une certaine crédibilité au R’n’B à la française. Elle revisite ses codes et crée ses propres règles. Une vendeuse de rêves.

Clara Nimpon

***

Retrouvez Bonnie Banane sur :

Facebook 

Souncloud 

Bandcamp  

Spread the love !
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
More from Manifesto XXI

Voyage en gentrification – Épisode 1 : Marseille en lutte contre sa « touristification »

À l’heure où les Londoniens et les Berlinois s’organisent, voire montent des...
En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *